Maître Restaurateur, un titre, mais aussi un crédit d’impôts à la clé

Maître Restaurateur, un titre, mais aussi un crédit d’impôts à la clé

L’objectif recherché par le  titre de Maître Restaurateur est de reconnaître l’excellence des meilleurs professionnels de la restauration traditionnelle, en valorisant leur compétence ainsi que leur engagement en faveur de la qualité.

Sur le plan fiscal, le code général des impôts prévoit un crédit d’impôt pour les entreprises dont le dirigeant a obtenu le titre de Maître Restaurateur entre le 15/11/2006 et le 31/12/2017.

Le crédit d’impôt est égal à 50% des dépenses qui permettent de satisfaire aux normes d’aménagement et de fonctionnement  prévues par le cahier des charges relatif au titre de Maître Restaurateur.

Sont prises en comptes les dépenses engagées au cours de l’année civile d’obtention ou de renouvellement du titre de Maître Restaurateur et des deux années suivantes. Les dépenses sont retenues dans la limite de d’un plafond de 30 000€.

Ouvrent notamment droit au crédit d’impôt les dépenses suivantes :

  • Les dotations aux amortissements des investissements permettant d’améliorer les capacités d’approvisionnement en produits frais (réfrigération, stockage, conditionnement, …), les agencements et équipements des locaux permettant d’améliorer l’hygiène alimentaire (travaux dans les locaux, matériel de cuisson, plans de travail, …), les investissements permettant d’améliorer l’accueil de la clientèle et l’accueil des personnes à mobilité réduite (façade, devanture, équipements extérieurs,..).

 

  • Les dépenses courantes vestimentaires et de petit équipement du personnel de cuisine, Les dépenses de formations du personnel à l’accueil à l’hygiène et à la maîtrise de la chaine du froid, les dépenses d’audit externes relatives au titre de Maître Restaurateur.

 

Votre Expert Comptable Qantalis vous conseillera dans vos démarches.

Qantalis, votre cabinet d’Expertise Comptable, RH, Juridique, Audit, Conseil, Commissariat aux comptes, Gestion de patrimoine à Vannes, Pontivy, Caudan/Lorient, Locminé, Josselin.